LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

Retraites. La triple peine pour les collectivités

par | 17.02.23 | Actualité, Collectivités territoriales

Les employeurs territoriaux vont devoir payer au moins deux ans de plus les agents, acquitter une hausse de cotisations et financer l’usure professionnelle.

partir du 1er septembre 2023, une nouvelle hausse progressive de l’âge de départ à la retraite doit s’enclencher, à raison de trois mois par année de naissance pour atteindre l’âge légal de 64 ans en 2030 (les catégories dites «actives » comme les pompiers pourront toujours partir plus tôt). Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faudra, dès 2027, avoir cotisé 43 ans. Les personnes partant à la retraite à 67 ans, qu’elles aient ou non l’ensemble de leurs trimestres de cotisations, toucheront automatiquement une retraite à taux plein (c’est-à-dire sans décote).

Dans les collectivités, les agents sont concernés par cette réforme qui s’applique au secteur privé comme au secteur public. Le premier impact pour les employeurs territoriaux sera d’avoir des agents devant travailler davantage, c’est-à-dire des agents en fin de carrière dont la rémunération est plus importante qu’en début ou milieu de carrière et qu’ils devront payer au moins deux ans de plus. La réforme permettra également aux agents de la fonction publique, avec l’accord de leur employeur, de travailler jusqu’à 70 ans s’ils le souhaitent, ou de prendre une retraite progressive (cumul d’une retraite avec un temps partiel possible deux ans avant l’âge légal)…

Au sommaire :

  • Non à la hausse des cotisations à la CNRACL ;
  • Coûts indirects de l’absentéisme ;
  • Fonds de prévention pour les personnels médico-sociaux.

Lire la suite dans Maires de France

2 Commentaires

  1. cet article est contestable.

    Réponse
  2. retraite a 60 ans pour tous un point c’est tout !!!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

Siège social :
233 rue Etienne Marcel – BP 16 – 93100 Montreuil

Adresse de gestion :
6, avenue du Professeur André Lemierre – 75020 Paris

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal