Aménagement du territoireUrbanisme

[Point de vue] Aménagement urbain : Et si la ville dense était tendance ?

Fixées par la loi « climat et résilience », les perspectives de zéro artificialisation nette des sols visent à freiner l’étalement urbain. Conséquence : les villes de toutes tailles vont être amenées à se densifier. Une nécessité déjà assumée par endroits. L’enjeu sera de rendre acceptable cette densification, régulièrement érigée en symbole du mal-être en ville. Cette problématique d’acceptabilité s’annonce bien plus périlleuse dans les territoires périurbains et, surtout, ruraux. Sans prendre le contre-pied de la densification, quelques collectivités tentent de ralentir le mouvement.

L’histoire d’un tabou, en passe de devenir un mantra. Par la grâce de la loi du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU), la densité a été placée au cœur de nos politiques d’urbanisme. L’enjeu ? Lutter contre l’étalement urbain et, de ce fait, contre la consommation d’espaces agricoles, naturels et forestiers. Un objectif réaffirmé, depuis et à leurs façons, par plusieurs lois, à l’image des Grenelle 1 et 2, en 2009 et 2010, qui ont doté les documents d’urbanisme de leviers pour favoriser un aménagement du territoire économe en foncier…

Au sommaire :

  • À rebours des aspirations à plus d’espace ;
  • Qualité et esthétisme comme leitmotiv ;
  • Du « recyclage » dans les fiches.

Lire la suite sur La Gazette des Communes

Cet article a 1 commentaire

  1. La densification urbaine, sous couvert de protection des zones agricoles, n’est qu’un motif de plus de suppression des services publics en campagne, de mort à terme pour les ruralités, fermeture d’écoles car celles-ci ne pourront plus assurer le renouvellement de leurs populations. Par contre les promoteurs s’en donneront à coeur joie eux qui pourront construire nombre de logements sur la même parcelle et les spéculateurs vendre toujours plus cher le mètre carré de terrain en ville. C’est le retour programmé des grandes tours ou barrières de logements avec tous les problèmes qu’on connaît trop. Le rat des villes qui veut imposer son mode de vie au rat des champs.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Phasellus lectus diam leo ut sed
×
×

Panier

CIDEFE