LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

Pauvreté : l’Unccas fédère des associations d’élus et de solidarité pour interpeler le gouvernement

par | 26.01.24 | Action sociale, Actualité, Pauvreté

« Un réarmement social« . C’est ce que l’Union nationale des centres communaux d’action sociale souhaite pour 2024, dans un contexte d’aggravation de la pauvreté. Avec plusieurs associations d’élus et de solidarité, l’Unccas entend réclamer à la nouvelle ministre des Solidarités l’organisation d’une conférence de consensus sur la lutte contre la précarité, la situation sociale des outre-mer, le logement, l’alimentation et le bien vieillir.

« Partout le constat est le même : la précarité est en train de s’intensifier », a mis en garde le 24 janvier 2024 Luc Carvounas, président de l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (Unccas), lors d’une cérémonie des vœux. Cette dernière faisait suite à une réunion, à l’initiative de l’Unccas, entre plusieurs associations d’élus et de solidarité pour collectivement « donner l’alerte face à la situation sociale dramatique dans laquelle se trouve notre pays ».

« Nous nous sommes réunis pour dire non : on ne vaincra pas la pauvreté en s’attaquant aux pauvres », affirme le maire d’Alfortville, dénonçant pêle-mêle la « stigmatisation » des bénéficiaires de minima sociaux, la « mise au travail forcé »prévue selon lui dans la loi France Travail et les dispositions de « préférence nationale » que contiendrait la controversée loi sur l’immigration – sur laquelle le Conseil constitutionnel rendait sa décision ce 25 janvier. Ne cachant pas « une certaine déception » sur le Pacte des solidarités, Luc Carvounas appelle – pour paraphraser le président de la République – à « un réarmement social ». Il cite plusieurs pistes jugées souhaitables : un service public consolidé et « un nouveau mouvement de décentralisation » couplé à un renforcement des finances locales, l’accent mis sur la prévention et davantage de moyens pour lutter contre le sans-abrisme.

Au sommaire :

  • « On voit les ministres se succéder » ;
  • Une loi grand âge « d’ici la fin de l’année » ?

Lire la suite sur Localtis

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

Siège social :
233 rue Etienne Marcel – BP 16 – 93100 Montreuil

Adresse de gestion :
6, avenue du Professeur André Lemierre – 75020 Paris

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal