LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

[Données] La grande pauvreté masquée des grandes villes

par | 16.10.23 | Actualité, Data, Pauvreté

Marseille, Paris ou Strasbourg par exemple, comptent plus d’habitants vivant dans des quartiers très pauvres que bien des communes défavorisées. Cette grande pauvreté peut passer inaperçue, si l’on s’en tient au taux de pauvreté moyen de la métropole.

Les grandes villes françaises hébergent un grand nombre de personnes pauvres. Pas uniquement des sans-abri, mais une frange bien plus large de célibataires, couples ou familles très modestes. Leur présence est « diluée » par la taille de la ville : elle disparait dans les données moyennes à l’échelle communale. Pourtant, les chiffres sont édifiants.

À Paris, le taux de pauvreté (au seuil à 60 % du revenu médian) est de 15 % en moyenne, mais plus de 100 000 personnes vivent dans des quartiers [1] où ce taux dépasse les 30 %, selon les données 2019 de l’Insee. À Strasbourg, 85 000 personnes sont dans le même cas, 71 000 à Montpellier et même 244 000 à Marseille. Si l’on pouvait découper ces métropoles en zones plus fines, à l’évidence, elles apparaitraient en haut des classements des villes les plus pauvres alors que la moyenne communale leur donne une apparence plus flatteuse. Le découpage administratif joue un rôle évident dans la manière dont on analyse la géographie des revenus et de la pauvreté, en particulier quand on réalise des classements par commune…

Lire la suite sur le site de l’Observatoire des Inégalités

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

Siège social :
233 rue Etienne Marcel – BP 16 – 93100 Montreuil

Adresse de gestion :
6, avenue du Professeur André Lemierre – 75020 Paris

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal