LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

DPE et patrimoine : question/réponse du Gouvernement

par | 11.10.23 | Actualité, Patrimoine

La nécessité de concilier les exigences de la restauration patrimoniale et les impératifs de la sobriété énergétique s’est d’autant plus imposée comme une urgence qu’un outil, dont la généralisation de l’usage est inscrite dans la loi Résilience & Climat, la compromet fortement : le “diagnostic de performance énergétique” (DPE).

Construit sur un ensemble de critères qui ne font aucune place aux qualités intrinsèques des techniques de construction anciennes, le DPE est appliqué uniformément à tous les types d’architecture, ancienne ou non, avec cependant une marge de souplesse pour les bâtis patrimoniaux mais sans adaptation spécifique quant à ses critères (cf. sur le site de la FNCC Patrimoine et « passoires thermiques », les dérogations à la loi).

Des voix nombreuses de plus en plus nombreuses réclament aujourd’hui la mise en place d’un DPE patrimoine (qu’il soit classé ou non) permettant de rendre justice à la qualité propre des techniques de construction traditionnelles dont on estime qu’elles ont perduré jusqu’en 1948, soit 10 millions de logements, individuels et collectifs en France. C’est le cas du G7 patrimoine dans son appel “Performance énergétique du bâti ancien” (janvier 2023) alertant sur le danger que représente le « nivellement industriel » auquel procède l’application d’un DPE standard mais aussi du Sénat dans son rapport “Patrimoine et transition écologique” (juillet 2023) prédisant un possible « désastre  d’un point de vue culturel, touristique, économique, mais aussi écologique ». A noter que ces techniques traditionnelles sont aussi des sources d’inspiration pour la recherche dans le domaine de l’isolation thermique en général…

Lire la suite sur le site de la FNCC

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

Siège social :
233 rue Etienne Marcel – BP 16 – 93100 Montreuil

Adresse de gestion :
6, avenue du Professeur André Lemierre – 75020 Paris

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal