LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

Pénurie de médicaments : quelles solutions émergent des différents rapports ?

par | 6.09.23 | Actualité, Santé

Depuis l’hiver 2022, les pénuries de médicaments se multiplient. La situation inquiète et a donné lieu à plusieurs rapports, dont un au Sénat, au cours de l’année 2023, afin de proposer des solutions. Dans le cas de l’Amoxicilline, qui est l’antibiotique le plus prescrit en France, le gouvernement vient de faire le choix de l’augmentation des prix, en contrepartie de laquelle les laboratoires s’engagent à fournir des stocks suffisants du médicament. Une solution qui est loin de faire consensus.

Le 3 septembre dernier, le ministre de la santé Aurélien Rousseau a annoncé sur LCI une augmentation de 10 % sur le prix de l’Amoxicilline, à compter du 1er octobre. En cause, une pénurie de cet antibiotique qui dure depuis fin 2022. Et l’Amoxicilline n’est pas le seul médicament en risque de rupture de stock. L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) a recensé plus de 3 700 déclarations de ruptures ou de risques de ruptures de stock au cours de l’année 2022. Les pénuries sont en hausse et concernent des médicaments de toutes classes thérapeutiques, des traitements anticancéreux aux médicaments antiépileptiques. D’après l’ANSM, 37 % des Français auraient déjà été confrontés à des pénuries de médicaments.

Au sommaire :

  • Pénuries de médicaments : les rapports se multiplient ;
  • La hausse des prix, une solution miracle ? ;
  • Vers une relocalisation d’une partie des médicaments ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

Siège social :
233 rue Etienne Marcel – BP 16 – 93100 Montreuil

Adresse de gestion :
6, avenue du Professeur André Lemierre – 75020 Paris

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal