Finances

Face à « l’assèchement » des finances locales, l’AMF espère être entendue par le gouvernement

Lors de la séance solennelle d’ouverture du 104e congrès de l’AMF, hier, ses responsables se sont fait l’écho des difficultés croissantes auxquelles sont confrontées les communes, entre inflation et baisse de leurs ressources.

Le président de l’AMF, David Lisnard, a décrit toutes les difficultés auxquelles sont confrontés les maires, « ces praticiens du quotidien », entre « injonctions contradictoires et volonté recentralisatrice »  de l’État. Le « pouvoir et le devoir d’agir »  des maires sont confrontés à d’innombrables défis décrits par le maire de Cannes : « Défi de la transition écologique, défi du numérique, défi économique et social, défi démographique, démocratique, civique, sécuritaire…»  Face à ces défis, « notre pouvoir d’agir est entravé par une perte de pouvoir financier », a fustigé David Lisnard, rappelant non seulement les suppressions successives de recettes fiscales (taxe professionnelle, taxe d’habitation, maintenant CVAE), mais aussi la volonté du gouvernement de remettre en place des « contrats »  visant à réduire la hausse des dépenses de fonctionnement.

Au sommaire :

  • Relation « plus respectueuse » ;
  • « Billets de Monopoly ».

Lire la suite sur Maire Info

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

CIDEFE