LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

Assises des finances publiques : la chasse aux économies est ouverte

par | 20.06.23 | Actualité, Finances

Le gouvernement a indiqué ce 19 juin dans le cadre des Assises des finances publiques avoir identifié « au moins 10 milliards d’euros » de possibles économies budgétaires dès 2024 pour enclencher le « désendettement » du pays. Les champs du logement et de l’emploi sont notamment visés. Chaque ministère devra identifier « 5% de marges de manœuvre ». Les revues des dépenses publiques seront réalisées chaque année. Élisabeth Borne entend mieux associer les collectivités et leur garantir un « cadre financier pluriannuel ». Bruno Le Maire leur propose pour sa part « un système d’auto-assurance » de leurs recettes.

« Nous sortons de temps exceptionnels, nous devons revenir à la normale », a d’emblée déclaré le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, en ouvrant ce lundi 19 juin à Bercy les Assises des finances publiques. La Première ministre, Élisabeth Borne, qui concluait l’événement quelques heures plus tard, a elle aussi évoqué la nécessité de sortir du « quoi qu’il en coûte » et d' »une politique de protection puis de relance massive » à l’œuvre depuis 2020. « Ne transformons pas une exception en habitude », a insisté Bruno Le Maire. Le nouveau mot d’ordre : « accélérer le désendettement de la France », « consolider nos finances publiques pour assurer la soutenabilité de notre dette ». Élisabeth Borne y voir un « impératif de souveraineté », un « impératif économique » et un « impératif moral ». Une « condition indispensable », aussi, pour « préparer l’avenir » en matière de transition écologique, de « révolution technologique » et de « transition démographique » dans la mesure où ces enjeux « nécessiteront des investissements majeurs » qui « ne pourront pas être entièrement financés par de la dette »…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

« Cap Voltaire » – 20, rue Voltaire – 93100 Montreuil

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal