Eléctions

Une commission parlementaire demande la levée du moratoire sur les machines à voter dans les communes

Dans un avis rendu public la semaine dernière, la Commission supérieure du numérique et des postes demande de nombreuses simplifications du processus électoral et davantage de recours au numérique, pour lutter contre l’abstention. 

La Commission supérieure du numérique et des postes (strictement consultative) est composée de sept députés et sept sénateurs – dont Patrick Chaize, président de l’Avicca  – et de trois personnalités qualifiées nommées par Bercy. Elle a pour mission de rendre des avis sur toutes les questions liées aux activités postales et aux communications électroniques.

Cette commission a souhaité « s’emparer »  du sujet de l’abstention aux élections « dans son domaine de compétence », c’est-à-dire s’interroger sur la place que le numérique pourrait occuper dans le processus électoral, en tant que « véritable opportunité pour faciliter le parcours votant des citoyens et en adapter les modalités à une société davantage mobile et connectée ».

Au sommaire :

  • Simplifier (encore) les inscriptions ;
  • Information des électeurs ;
  • Procurations ;
  • Vote par correspondance et vote électronique.

Lire la suite sur Maire Info

Laisser un commentaire

Fermer le menu
dolor nunc ipsum Donec ut felis justo
×
×

Panier

CIDEFE