Quartiers populaires

Rassemblement devant l’Assemblée Nationale pour exiger « l’égalité républicaine de nos villes et quartiers populaires »

Jeudi 17 décembre, suite à un appel à mobilisation du collectif du 14 novembre dans le cadre de la lettre au Président de la République des 200 maires , élu(e)s, responsables associatifs et parlementaires étaient présents devant l’Assemblée Nationale à l’occasion du jour de vote du projet de Loi de Finances 2021.
Certains élu(e)s communistes et responsables associatifs étaient habillés au couleur de leur club sportif afin de soutenir le mouvement associatif durement touché par la crise que nous traversons.
Depuis le rendez-vous en visioconférence avec le Premier Ministre, aucun écrit confirmant l’engagement du Premier ministre sur le 1% du Plan de Relance vers les quartiers prioritaires.
Une délégation du collectif a été reçue par des députés LREM et MODEM ce matin. Les amendements du Sénat reprenant certaines de nos propositions, voté à l’unanimité par ce dernier, ont été rejetés ce matin à l’assemblée Nationale, malgré le soutien de parlementaires de sensibilités différentes.
Le plan de Relance sera territorialisé dans certains secteurs, mais avec aucune ligne budgétaire spécifique pour les QPV, ce qui est regrettable pour ces habitants et ces associations.
Après cette non-prise en compte de nos propositions, cela nous renforce à poursuivre notre mobilisation. Nos rendez-vous sont fixés avec le Grenelle de l’Éducation et de l’inclusion par le sport le 1er février et le 15 février prochain à Roubaix avec la 1ère réunion du Conseil National des Villes, mais aussi en continuant le dialogue au vu du Plan de Loi Finances rectificative le 15 février afin d’exiger « l’égalité républicaine de nos villes et quartiers populaires »

Laisser un commentaire

Fermer le menu
justo venenatis, pulvinar fringilla commodo Praesent porta. risus ante. ut Aenean odio
×
×

Panier

CIDEFE