ParlementSocial

[Question écrite] « Non-recours aux prestations sociales », par Laurence Cohen

Dans une question écrite du 20 avril au ministre de l’économie, des finances et de la relance, la sénatrice du Val-de-Marne, Laurence Cohen (groupe CRCE), revient sur les 30% de bénéficiaires potentiels de prestations sociales qui ne perçoivent pas les aides auxquelles ils et elles auraient droit :

Question n° 22403 adressée à M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance

Mme Laurence Cohen interroge M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur le taux de non-recours aux prestations sociales. En effet, le Secours catholique vient de publier un rapport montrant que 30 % des bénéficiaires potentiels ne perçoivent pas les aides auxquelles ils et elles auraient droit, du fait d’un renoncement. Les explications mises en avant sont multiples : manque de connaissance des dispositifs existants, absence de lisibilité des critères d’éligibilité, complexité et longueur des démarches à effectuer… À l’heure où la précarité et la pauvreté explosent en cette période de crise sanitaire, il n’est pas acceptable que des personnes soient ainsi privées de revenu de solidarité active (RSA), d’allocations familiales, d’aides au logement, de complémentaires santé solidaire…, sans que l’État n’intervienne. Alors que le Président de la République a invoqué le « quoi qu’il en coûte » en même temps que le « pognon de dingue », ce non-recours ne peut pas servir de variable d’ajustement pour faire des économies. Aussi, elle lui demande s’il entend suivre les pistes proposées par le Secours catholique afin de mieux accompagner les publics fragiles et permettre à tous les bénéficiaires potentiels d’avoir droit aux aides existantes, pour vivre dignement.

Source : Groupe CRCE

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ut quis, consequat. sem, risus. commodo id, tristique vulputate,
×
×

Panier

CIDEFE