ManifestationsParlement

[Question écrite] « Ces agressions envers ceux qui se mobilisent pour la justice sociale sont inacceptables », par Pierre Laurent

Dans une question écrite du 3 mai 2021, Pierre Laurent, sénateur de Paris, interpelle le ministre de l’intérieur sur les graves violences qui se sont déroulées lors de la manifestation parisienne du 1er mai 2021.

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur les graves violences qui se sont déroulées lors de la manifestation parisienne du 1er mai 2021.

Les manifestants parisiens ont été victimes de violences dès le début de leur mise en mouvement. Pendant le parcours, la confédération générale du travail (CGT) et d’autres acteurs concernés estiment avoir fait objet de plusieurs interventions de police totalement injustifiées. Concomitamment un groupe d’individus a fait preuve d’une extrême violence tant physique que verbale à l’encontre de manifestants. Des insultes sexistes, racistes et homophobes ont été proférées. La CGT estime que ces insultes, ces violences et des actes de vandalisme ciblaient particulièrement son organisation. Le bilan de cette violence est lourd : 21 blessés dont quatre graves.

Ces violences envers ceux qui se mobilisent contre la casse des droits sociaux, pour la défense de l’emploi, des services publics, ainsi qu’en faveur de l’augmentation des salaires et de l’amélioration des conditions de travail, sont inacceptables.

Il lui demande ce qu’il compte faire en vue de mener une enquête à la fois sur les interventions de la police incriminées et sur les conditions, notamment en matière de gestion des forces de l’ordre, qui ont permis les violences évoquées ci-dessus.

Source : Groupe CRCE

Laisser un commentaire

Fermer le menu
sit Donec Aliquam accumsan dolor consectetur
×
×

Panier

CIDEFE