Enfance/Petite Enfance

Petite enfance : les maires sonnent l’alarme et posent leurs conditions

Difficultés de fonctionnement des crèches, attractivité des métiers de la petite enfance, plan métier à remettre sur les rails, ou encore les conditions « non négociables » à un service public de la petite enfance: les deux co-présidents du groupe de travail Petite enfance de l’AMF ont fait un point sur ces différents dossiers, mardi, lors d’un point presse.

« Désengagement, désamour et désaveu » . L’expression résume l’ampleur du problème numéro un des maires : la pénurie de personnel. « C’est pour nous le premier frein à la création de places. C’est notre gros souci »  pointe Clotilde Robin, adjointe au maire de Roanne et vice-présidente de Roanne agglomération, co-présidente du groupe de travail Petite enfance de l’AMF avec Xavier Madelaine, maire d’Amfreville (14). Les élus sont d’autant plus inquiets que le problème ne se limite plus depuis deux ans à l’Île-de-France ou aux grandes villes…

Au sommaire :

  • L’urgence : la pénurie de personnel ;
  • Les risques sur une baisse de l’offre d’accueil ;
  • Le chantier de la COG ;
  • Pas de service public obligatoire sans conditions.

Lire la suite sur Maire Info

Laisser un commentaire

Fermer le menu
et, in ut at Phasellus mattis Donec neque. ut adipiscing sit
×
×

Panier

CIDEFE