EconomieEurope

Le Parlement européen se positionne sur l’économie circulaire : ce qu’il faut retenir pour les collectivités

La valorisation des circuits courts au niveau local, un soutien aux collectivités pour développer des pôles de circularité ou encore le partage d’expertise sur la gestion des déchets : voici quelques-unes des mesures préconisées par le Parlement européen afin réduire la production de déchets et effectuer la transition vers une économie circulaire.

En effet les eurodéputés ont voté mercredi dernier (10 février 2021) la version finale de leur rapport d’opinion lié au plan d’action pour une l’économie circulaire, lancé en mars dernier par la Commission européenne. Son rapporteur, le Néerlandais Jan Huitema, peut se féliciter de l’adoption d’un rapport ambitieux appelant à une meilleure gestion des ressources et à la diminution de l’incidence environnementale tout en y incluant des solutions numériques.

Le nouveau plan d’action actualise celui de 2015, préconisant 35 mesures pour établir un nouveau cadre législatif et politique pour l’économie circulaire. Les eurodéputés mettent l’accent sur trois points principaux : mettre un terme à l’économie basé sur le modèle « extraction, fabrication, déchets » (take, make, dispose) ; établir des objectifs contraignants d’ici 2030 pour les matières premières, l’empreinte de la consommation et le recyclage ; et inclure des produits non liés à l’énergie dans la directive sur l’écoconception…

Au sommaire :

  • Plusieurs mesures de soutien aux collectivités ;
  • Les prochaines étapes.

Lire la suite sur le site du CCRE

Laisser un commentaire

Fermer le menu
fringilla Lorem ut amet, sed suscipit venenatis libero.
×
×

Panier

CIDEFE