Décentralisation

L’AMIF définit six grands principes pour un nouvel acte de décentralisation renforçant le bloc communal

À l’occasion de la dernière édition du Salon des Maires d’Ile-de-France,  l’Association des Maires d’Ile-de-France a acté la nécessité que soient apportés des ajustements à la loi NOTRe (Nouvelle Organisation territoriale de la République), notamment sur la question des relations entre communes et intercommunalités.
Son positionnement repose sur six grands principes « qui permettront de fonder un nouvel acte de décentralisation tout en renforçant le bloc communal » :
  1. Le projet précède l’organisation administrative et institutionnelle.
  2. Plus de souplesse pour plus d’autonomie d’organisation locale.
  3. Moins d’évolutions imposées pour permettre le développement des projets locaux.
  4. Des Maires confortés dans leur rôle pivot dans la démocratie territoriale.
  5. Le renforcement des synergies au sein du bloc communal pour conforter la place des Maires.
  6. Favoriser le droit commun en matière d’élection intercommunale pour un Grand Paris polycentrique.

L’AMIF annonce le lancement d’un groupe de travail commun avec l’Association Des Communautés de France (ADCF) sur la question du  » bloc communal  » en Ile-de-France.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
vel, mattis Praesent non lectus leo. Phasellus
×
×

Panier

CIDEFE