Climat

« La France n’est pas prête à faire face aux évolutions climatiques à venir », alerte le Haut Conseil pour le Climat

Le dernier rapport du Haut Conseil pour le Climat a été remis à Élisabeth Borne ce mercredi 29 juin. Les scientifiques s’alarment sur le risque que la France ne puisse faire face aux impacts du réchauffement climatique à venir. Notre pays doit se préparer dans tous les secteurs économiques. Pour le moment, les scientifiques rapportent que « les politiques d’adaptation souffrent d’un manque d’objectifs stratégiques, de moyens et de suivi ». Le défi à relever est important.

« Dépasser les constats, mettre en œuvre les solutions ». Le titre du nouveau rapport annuel du Haut Conseil pour le Climat (HCC) est limpide, il faut que la France s’adapte aux effets du réchauffement climatique pour en limiter les dommages. Cet organisme indépendant est chargé d’émettre des avis et des recommandations aux différentes institutions sur la mise en œuvre de politiques publiques en matière de climat. Ses experts sont clairs, la France doit enclencher dès que possible des mesures d’adaptation efficaces aux événements climatiques extrêmes. Nous avons pu le constater ces derniers mois. Canicules, incendies, inondations ou encore tempêtes, toutes les régions de l’hexagone ont été touchées. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a révélé en mai dernier que le changement climatique était responsable d’au moins 150 000 décès par an. Un chiffre qui devrait doubler d’ici 2030. Le réchauffement planétaire de 1,1 degré a déjà provoqué des perturbations graves affectant les écosystèmes, la vie de milliards de personnes et les infrastructures…

Au sommaire :

  • Investir et mettre en œuvre des politiques d’adaptation ;
  • Des freins conséquents, mais surmontables.

Lire la suite sur Public Sénat

Laisser un commentaire

Fermer le menu
consectetur leo dapibus ut ut libero. libero vulputate,
×
×

Panier

CIDEFE