EuropeLogement

La Fondation Abbé Pierre présente son 7e Regard sur le mal-logement en Europe

Face à la hausse du coût de la vie, la Fondation Abbé Pierre et la FEANTSA alertent sur la hausse des impayés de loyers en Europe. La crise sanitaire a fragilisé le maintien dans le logement pour les personnes à faibles revenus, ainsi que pour celles dont le niveau de vie se situait à la limite de la précarité et dont la situation a pu basculer avec le ralentissement de l’économie.

Dans l’Union européenne, depuis la pandémie de Covid-19, 8,3% des ménages pauvres se trouve en situation d’impayé de loyer ou de remboursement d’emprunt immobilier. Cette part a augmenté de 20 % et ce, seulement entre 2019 et 2020.

Selon l’enquête d’Eurofound menée durant la pandémie, 5,4 % des ménages interrogés déclaraient en mars 2021 qu’ils risquaient de devoir quitter leur logement dans les 3 mois suivants en raison de leur incapacité à payer leur loyer – un taux légèrement inférieur à la période pré-covid et les taux les plus élevés étant enregistrés à Chypre 12 %, au Portugal 9,7 %, en Grèce 9,6 % et en Pologne 8 %…

Lire la suite sur le site de la Fondation Abbé Pierre

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ante. id velit, Phasellus vulputate, dolor. Nullam Aliquam tempus in ipsum
×
×

Panier

CIDEFE