Services publics

Après l’affaire « Vert marine », que faire lorsqu’un exploitant ferme sans préavis un service public

Il existe plusieurs moyens d’actions à disposition des communes lorsqu’un délégataire décide de cesser brutalement une activité de service public, hors cas de force majeure.

Alors que la société Vert Marine a annoncé la réouverture d’ici la fin de semaine de la trentaine de piscines qu’elles avaient fermées unilatéralement au début du mois, de telles situations pourraient se répéter dans les mois à venir, du fait de l’inflation galopante et de la flambée des prix de l’énergie. Pour réagir rapidement dans ces cas de figure, plusieurs moyens d’action mis à disposition des communes existent.

Au sommaire :

  • Interruption illégale… sauf cas de force majeure ;
  • Les sanctions.

Lire la suite dans Maire Info

Laisser un commentaire

Fermer le menu
eget in commodo sed risus. ut leo. consequat.
×
×

Panier

CIDEFE