LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

Baromètre des violences éducatives ordinaires

par | 7.06.24 | Actualité, Enfance/Petite enfance

Aujourd’hui, dans une enquête Ifop pour la Fondation pour l’enfance, près de 8 Français sur 10 affirment savoir ce que sont les violences éducatives ordinaires (79%, soit une hausse de 7 points par rapport à la précédente vague de 2022) et près de la moitié estiment même savoir précisément ce dont il s’agit (46%, +8 points).

En parallèle, les parents se sentent mieux informés sur différents sujets : sur les structures et professionnels qui peuvent les aider (53%, +12 points), les actions à mettre en œuvre pour éviter les VEO (56%, +10 points) ou encore sur ce qui constitue ou non une VEO et où placer la limite (58%, +10 points).

D’ailleurs, à la question de distinguer les actes qui constitueraient une VEO ou non, on observe cette année une polarisation des réponses. C’est-à-dire que les actes précédemment les plus identifiés comme des VEO le sont toujours un peu plus, et ceux qui sont les moins perçus comme telles le sont toujours un peu moins…

Au sommaire :

  • La notoriété des violences éducatives ordinaires (VEO) progresse… ;
  • … mais dans le même temps, le recours à ces comportements éducatifs se maintient voire augmente ;
  • Pour aider les parents à mettre en place une éducation sans violence ordinaire, les initiatives visant à libérer la parole sont de plus en plus encouragées ;
  • Les violences éducatives ordinaires dans le cadre d’une pratique sportive sont admises par environ un tiers des parents.

Lire la suite sur le site de l’Ifop

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

« Cap Voltaire » – 20, rue Voltaire – 93100 Montreuil

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal