LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

[Rapport Woerth] Décentralisation : Le temps de la confiance

par | 3.06.24 | Actualité, Décentralisation

Penser la décentralisation en 2024, c’est s’inscrire dans une histoire politique et administrative française ancienne. Aborder ce chantier conduit inévitablement à relire les grands rapports du passé, en commençant par le rapport fondateur d’Olivier Guichard de 1976, puis les rapports « Mauroy » en 2000 et « Balladur » en 2009. L’on est alors frappé par l’étonnante stabilité des diagnostics et des difficultés de la décentralisation depuis vingt ans : enchevêtrement des compétences, instabilité du financement, inflation normative, critique du « millefeuille », découragement des élus, déclin de la participation électorale. Pourtant, rares sont les domaines de l’action publique à avoir connu autant de lois au cours des deux dernières décennies, grâce à un relatif consensus politique. De là émerge un paradoxe : quarante ans après, la décentralisation a fait la preuve de son efficacité et pourtant elle semble en panne. Nous ne sommes pas encore parvenus, collectivement, à renouveler la vision de la décentralisation portée par l’« acte I » de François Mitterrand. C’est toute l’ambition de la mission confiée par le Président de la République en novembre 2023.

Au sommaire :

  • Pour une action publique locale plus efficace ;
  • Pour plus d’efficacité démocratique ;
  • Pour une organisation entre collectivités plus respectueuse des pouvoirs de chacun ;
  • Pour un état territorial plus fort, miroir de la décentralisation.

Télécharger le rapport
Télécharger la synthèse du rapport

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

« Cap Voltaire » – 20, rue Voltaire – 93100 Montreuil

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal