LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

Sécheresse : la recharge des nappes phréatiques retardée, le gouvernement appelle à la sobriété

par | 16.10.23 | Actualité, Climat, Eau/Assainissement

Les nappes phréatiques françaises, en souffrance depuis plusieurs mois, continuent de pâtir de l’inhabituelle chaleur automnale et de pluies insuffisantes, selon le dernier bulletin mensuel du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). Face à cette situation, le gouvernement appelle les usagers à la sobriété pour faciliter la reconstitution des réserves hivernales.

Au 1er octobre, 66% des nappes métropolitaines étaient encore sous les normales, une situation légèrement plus dégradée qu’à la fin août (62% sous les normales), a annoncé ce 12 octobre le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) en présentant son dernier bulletin de situation.

« Les orages de mi-septembre ont été peu efficaces pour la recharge des nappes » et par conséquent « la situation se dégrade entre août et septembre », a indiqué l’organisme public, notant que 18% de ses points d’observation restent à des niveaux très bas. Si la situation est « globalement plus favorable » qu’en septembre 2022, quand 74% des niveaux étaient sous les normales, elle est aussi plus contrastée.

Les pluies tombées par endroits au printemps et cet été ont permis de recharger en partie certaines nappes, notamment en bordure du littoral, de la Seine-Maritime au Pas-de-Calais ou sur la façade Atlantique. Mais la majeure partie du territoire reste confrontée à des niveaux préoccupants, voire « historiquement bas », notamment autour du pourtour méditerranéen, dans le couloir Rhône-Saône, le bassin parisien et le sud de l’Alsace…

Au sommaire :

  • L’automne, « période charnière » ;
  • Septembre, mois le plus chaud jamais mesuré en France ;
  • « Vigilance » et « poursuite des efforts » de sobriété.

Lire la suite dans Localtis

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

« Cap Voltaire » – 20, rue Voltaire – 93100 Montreuil

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal