LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

École : après les promesses d’Emmanuel Macron, les syndicats enseignants sceptiques

par | 20.04.23 | Actualité, École

Emmanuel Macron promet que l’école va changer « à vue d’oeil » dès septembre, avec le remplacement systématique des professeurs absents ou des élèves davantage accompagnés. Mais les syndicats sont sceptiques, faute d’attractivité du métier et de moyens.

« L’Éducation nationale doit renouer avec l’ambition d’être l’une des meilleures d’Europe » , a déclaré lundi soir le président de la République lors de son allocution télévisée. « Dès la rentrée, notre école va changer à vue d’oeil : pour les enseignants qui seront mieux rémunérés, pour les élèves qui seront davantage accompagnés en français, en mathématiques, pour leurs devoirs et pratiqueront plus de sport à l’école, pour les parents qui verront le remplacement systématique des enseignants absents ».

Emmanuel Macron a ainsi résumé en quelques mots ses ambitions pour l’école.

« Assez vide, sans surprise » , pour Sophie Vénétitay, secrétaire générale du Snes-FSU, premier syndicat du second degré (collèges, lycées), l’allocution ne comportait  « rien de nouveau, si ce n’est la confirmation que le président fait le choix de s’enfoncer dans des annonces qui ne vont pas résoudre le principal problème : la crise d’attractivité de nos métiers ».

« Il y a un côté qui relève de la pensée magique » , estime Catherine Nave-Bekhti du Sgen-CFDT. Pour  Stéphane Crochet, du SE Unsa, « le président ressasse toujours les mêmes choses, avec une vision de l’école assez superficielle »…

Lire la suite sur Maire Info

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

« Cap Voltaire » – 20, rue Voltaire – 93100 Montreuil

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal