LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

Fermetures de classes : le gouvernement propose de les annoncer « trois ans à l’avance »

par | 4.04.23 | Actualité, École

En visite dans la Nièvre vendredi dernier, la Première ministre Élisabeth Borne a expliqué vouloir « changer de méthode » pour améliorer l’accès à l’école dans les milieux ruraux. La problématique des fermetures de classes dans ces territoires préoccupe fortement les maires.

C’est à la sortie de l’école primaire Albert-Camus dans la Nièvre que la Première ministre Élisabeth Borne, accompagnée du ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse Pap Ndiaye et de la ministre chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité Dominique Faure, a fait plusieurs annonces concernant l’offre éducative dans les territoires ruraux.

Un rapport publié en 2018 par la mission d’inspection générale de l’Éducation nationale pointait notamment le manque d’adaptation des politiques publiques : « L’organisation scolaire en milieu rural fait l’objet d’une politique particulière par les administrations centrales et les académies. Pour autant, faute d’une définition précise des territoires ruraux scolaires et en l’absence d’un consensus sur le besoin d’une stratégie éducative dédiée à la réussite des élèves issus du milieu rural, la ruralité est l’objet d’une politique scolaire par défaut. » 

Ainsi, vendredi, la Première ministre a décidé « d’apporter des réponses générales »  et « des réponses qui tiennent compte de la spécificité de nos territoires. »…

Au sommaire :

  • Fermetures de classes ;
  • Généralisation des territoires ruraux éducatifs ;
  • Augmenter les places en internat.

Lire la suite sur Maire Info

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

« Cap Voltaire » – 20, rue Voltaire – 93100 Montreuil

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal