LE FIL DES ÉLU·E·S

Actualité du jour

[Question écrite] Lutte contre la fracture numérique et de l’accessibilité aux services publics

par | 21.02.23 | Actualité, Parlement

Marie Claude Varaillas attire l’attention du Ministre délégué chargé de la Transition Numérique et des Télécommunications sur la nécessité de renforcer les mesures en faveur de la lutte contre la fracture numérique et de l’accessibilité aux services publics.

Aujourd’hui, alors que le plan « Action Publique 2022 » visait l’objectif de dématérialisation de l’intégralité des services publics à horizon 2022, 28 % des Français s’estiment peu compétents ou pas compétents pour effectuer une démarche administrative en ligne.

En Dordogne, selon une récente étude de l’INSEE publiée en janvier 2023, ce sont 17 % de la population qui n’ont pas accès à internet et 75000 habitants qui sont en situation d’illectronisme, à commencer par les habitants les plus démunis, les plus âgés ainsi que ceux domiciliés en zones blanches. Ces inégalités se cumulent voire s’amplifient depuis la crise sanitaire qui a conduit à l’accélération de la dépendance aux démarches en ligne.

Dans son rapport « Dématérialisation et inégalités d’accès aux services publics » publié en 2019, le Défenseur des droits rappelle qu’au cours de la transformation numérique « les pouvoirs publics ne devront jamais perdre de vue que […] l’objectif premier devra rester l’amélioration du service rendu aux usagers ». L’autorité indépendante constate l’insuffisance des mesures d’accompagnement mises en place pour soutenir les publics les plus éloignés du numérique et recommande de conserver systématiquement plusieurs modalités d’accès afin qu’aucune démarche administrative ne soit accessible uniquement par voie dématérialisée.

Pourtant, une enquête publiée en ce début d’année 2023 par le média 60 millions de consommateurs et le Défenseur des droits apporte les preuves de la dégradation des services téléphoniques des administrations, alors qu’il s’agit d’une des rares voie de communication alternative au numérique. Par exemple pour une demande d’édition de carte Vitale à l’assurance maladie, 72 % des tentatives d’appels n’aboutissent pas et seuls 5 % obtiennent une réponse conformes aux attentes des usagers.

Mme la Sénatrice lui demande donc quelles mesures le Gouvernement compte mettre en oeuvre pour garantir aux usagers éloignés du numérique des alternatives aux démarches en ligne et ainsi assurer l’accès de toutes et tous aux services publics.

Source : Groupe CRCE

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous !

Pour recevoir quotidiennement par mail « Le fil des élu·e·s, la lettre d’information du CIDEFE sur l’actualité des élu·e·s et des collectivités ainsi que l’actualité de nos formations.

*en appuyant sur « je m’abonne », vous acceptez que vos données soient traitées par le CIDEFE dans le cadre du Fil des élu·e·s et de la formation.

Organisme agréé par arrêté ministériel du 1er juillet 1994 pour la formation des élu·e·s – Association loi 1901 déclarée à la préfecture de police le 10 octobre 1980 sous le n°80/1796
Siret : 844 317 792 00019 – Numéro de DA : 11 75 63676 75

Siège social :
233 rue Etienne Marcel – BP 16 – 93100 Montreuil

Adresse de gestion :
6, avenue du Professeur André Lemierre – 75020 Paris

La certification qualité a été délivrée au titre
de la catégorie d’action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Share This
Aller au contenu principal