Transport

Vous n’avez plus de train ? Prenez votre trottinette ou optez pour le covoiturage !

Eliane Assassi est intervenu au Sénat, lors de la discussion sur le projet de loi d’orientation de la mobilité.

Extraits :

Ce projet de loi, au fond, poursuit dans la voie des trente dernières années, ne proposant comme solution d’avenir que la libéralisation, le démantèlement des opérateurs publics et le désengagement de l’Etat, laissant une part prépondérante aux intérêts privés pour satisfaire l’intérêt général.
Une loi dans son temps, qui sous couvert de modernité, consacre la primauté des solutions individuelles sur le collectif. Pourtant, faut-il le rappeler, l’addition de transports individuels n’a jamais fait un transport collectif.
Une loi qui manque de structure puisque si elle traite bien les mobilités des trajets courts, elle passe totalement à côté de la nécessité de conserver la colonne vertébrale du système de transports que constituent les lignes ferroviaires, y compris des lignes de vie.

Une loi qui exclut encore une fois d’appréhender dans un même mouvement les questions de transports, de logements, d’emploi et de service public. Alors que c’est bien l’éloignement de l’habitat des lieux de travail, le logement cher et l’étalement urbain qui allongent les temps de transports et induisent la saturation et l’engorgement des routes. Avec cette loi, nous ne travaillons donc pas sur les causes de l’accroissement du besoin de mobilités mais sur les modalités de réponse à ces besoins, ce qui nous semble une lacune importante.

Lire l’intervention d’E. Assassi

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
velit, pulvinar dictum commodo Sed elementum eleifend at dolor. ut libero. dolor