Femmes

Violences conjugales : un décret passé inaperçu met en péril les ordonnances de protection

Un décret passé fin mai par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, rendrait « quasiment impossible » la possibilité pour une femme victime de violences conjugales d’obtenir une ordonnance de protection envers son compagnon, ou ex, violent.

Marie-Claire fait le point sur le sujet 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
efficitur. id sem, facilisis Praesent Aliquam libero ultricies tristique
×
×

Panier

CIDEFE