Démographie

Vieillissement et Logements

L’institut Paris-Région publie un rapport sur l’impact du vieillissement sur l’occupation et la libération des grands logements d’ici 2035.

Les premières générations du baby-boom nées entre 1946 et 1956 auront plus de 85 ans en 2040. D’ici là, le vieillissement à l’échelle des communes va dépendre pour beaucoup de la composition de leur parc de logements. Certains types de parc vont freiner le vieillissement comme le parc locatif libre de petite taille où la mobilité est forte, ou encore, le parc de petite taille en propriété ou en locatif social où la part des personnes âgées est déjà élevée. D’autres vont, au contraire, l’accélérer, comme les grands logements en propriété ou dans le parc social des années 1970-1990. Localement, l’importance de la construction à venir sera aussi un facteur décisif permettant de juguler plus ou moins le vieillissement attendu dans les logements existants.
À l’échelle des territoires, selon les projections démographiques réalisées à l’horizon 2035, le vieillissement sera ainsi nettement plus marqué en grande couronne, notamment dans le périurbain. En 2035, le contraste sera net entre une agglomération centrale, plus jeune, et un périurbain qui accueillera les parts les plus élevées de personnes âgées.

Lire la suite 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
velit, nec ante. id odio commodo
×
×

Panier

CIDEFE