Environnement

Vent de colère pour les communes forestières

Les élus contestent une hausse des frais de garderie et une baisse des moyens de l’Office national des forêts qui menacent le régime forestier.

Le redéploiement de 100 millions d’euros du plan France relance en faveur de la filière forêt et bois, annoncé par le gouvernement fin juillet, suffira-t-il à rassurer les élus des communes forestières ? Rien n’est moins sûr. La hausse des frais de garderie qu’ils doivent acquitter pour permettre à l’Office national des forêts (ONF) d’assurer le régime forestier dans les forêts communales (gestion et commercialisation des bois), entérinée par l’adoption, le 2 juillet, du contrat d’objectifs et de performance (COP) liant l’État et l’ONF pour 2021-2025, est loin d’être digérée par la Fédération nationale des communes forestières (FNCofor).

Au sommaire :

  • Baisse des coupes de bois ;
  • Donner des moyens à l’ONF.

Lire la suite sur Maires de France

Laisser un commentaire

Fermer le menu
sem, id, ipsum ut diam Donec Donec fringilla quis, commodo venenatis
×
×

Panier

CIDEFE