Crise COVIDSanté

Vaccins Covid-19 : quelle stratégie de priorisation à l’initiation de la campagne ?

Dans un communiqué du 30 novembre, la Haute Autorité de Santé (HAS) « affine ses recommandations sur la priorisation des populations à vacciner contre la Covid-19 élaborées en juillet dernierCette stratégie – par phase et par ordre de priorité –répond à un double objectif : réduire les hospitalisations et les décès et maintenir les activités essentielles du pays,particulièrement celles du système de santé pendant l’épidémieDeux critères principaux ont été pris en compte par la HAS pour établir cette priorisation : l’existence d’un facteur de risque individuel de développer une forme grave de la maladieetl’exposition accrue au virus.« 

Le 28 juillet dernier, la HAS avait publié des recommandations préliminaires sur la stratégie vaccinale contre la Covid-19 qui posait une première priorisation des populations à vacciner.Sur saisine du directeur général de la santé, la HAS actualise aujourd’hui son avis initial, et affine la priorisation des populations à vacciner à partir des nouvelles données disponibles : évolution du contexte épidémiquepremières données des candidats vaccins déjà disponibles ou attendues à court termeet allocation limitée et progressive des doses de vaccins en France et en Europe. 

Les premiers objectifs du programme de vaccination contre le Sars-Cov-2 seront de réduire la morbi-mortalité attribuable à la maladie (hospitalisations, admissions en soins intensifs et décès) et de maintenir les activités essentielles du pays,particulièrement celles du système de santé pendant l’épidémie. 

Pour que la stratégie vaccinale vise le contrôle de l’épidémie, il est nécessaire d’attendre que les études établissent la preuve que les vaccins ont une efficacité possible sur la transmission du virus et que la disponibilité des vaccins soit suffisante

Ces recommandations seront à actualiser et à adapter en fonction des données sur chaque vaccin,de leur disponibilité effective et des tensions éventuelles sur l’approvisionnement.

La HAS rappelle qu’elle ne préconise pas, à ce stade, de rendre obligatoire la vaccination contre la Covid-19

Lire le communiqué complet

Laisser un commentaire

Fermer le menu
suscipit commodo non elit. nec ut id
×
×

Panier

CIDEFE