Eléctions

Utilisation des machines à voter pour les prochaines élections

Si les machines à voter dont sont équipées 66 communes au dernier recensement effectué en février 2017 présentent des avantages indéniables en termes de facilitation du processus de dépouillement et également d’accessibilité pour les personnes handicapées, leur usage a soulevé depuis une dizaine d’années des interrogations croissantes tant du point de vue de la rationalisation de l’organisation du scrutin, de la sécurité et de la transparence du processus de vote, que de celui du respect de principes fondamentaux du droit électoral, non seulement en France, mais partout en Europe et dans d’autres pays démocratiques, où leur utilisation est en déclin.

ID Cité fait le point sur le sujet 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
velit, suscipit Donec porta. massa odio luctus dolor
×
×

Panier

CIDEFE