Education

Une nouvelle typologie des communes pour décrire le système éducatif

La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a établi une typologie des communes en neuf catégories pour décrire le système éducatif.

  • Types de commune rurale : Rurale éloignée très peu dense, Rurale éloignée peu dense, Rurale périphérique très peu dense, Rurale périphérique peu dense.
  • Types de commune urbaine : Bourg, Petite ville, Urbaine périphérique peu dense, Urbaine dense, Urbaine très dense.

« Cette nouvelle typologie apparaît adaptée pour décrire les conditions de scolarisation, mais aussi les parcours des élèves », explique la DEPP.

Ainsi, « dans les communes les plus rurales, plus de la moitié des élèves du premier degré ne disposent pas d’une école dans leur commune et sont scolarisés dans une autre commune, notamment dans le cadre d’un réseau pédagogique intercommunal.

Dans le premier degré, le type de commune de résidence correspond à celui de la commune de scolarisation pour 92 % des élèves. Dans le second degré, cette proportion est de 65 %, compte tenu de la localisation des établissements dans des communes plus urbaines.

Les territoires se distinguent également selon les conditions socio-économiques des élèves et les conditions d’accès à l’offre scolaire. Celles-ci peuvent influer sur leurs parcours et leurs résultats.

Ainsi, les élèves des communes les plus rurales s’orientent moins fréquemment vers l’enseignement général et technologique et davantage vers l’enseignement professionnel ; néanmoins, ils sortent aussi souvent avec un diplôme que la moyenne nationale. »

 

Cet article a 1 commentaire

  1. Il est vrai que dans les communes rurales, les enfants doivent prendre des cars scolaires qui les emmènent dans une école souvent hors de leur commune.
    Et des fois de bonne heure, malgré le froid, la pluie ou même la neige pour les régions montagneuses.
    Mais il y a, de plus en plus de familles, qui « font l’école à la maison » et ceci surtout en maternelle et primaire..
    C’est un recul pour l’éducation nationale qui devrait se poser la question de ce nouvel engouement pour cette éducation.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
dolor accumsan fringilla neque. elit. Lorem venenatis
×
×

Panier

CIDEFE