Energie

Un voeu pour préserver le service publique de l’eau et l’énergie

Le 18 octobre dernier lors Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes / Lyon, les élu.e.s régionaux  communistes ont  fait adopter, à l’unanimité des groupes politiques, leur vœu concernant l’arrêt du Projet HERCULE et la demande d’inscription des activités hydroélectriques auprès de l’Union Européenne dans les Services d’Intérêts Economiques Généraux.(SIEG).

Le Conseil Régional demande solennellement au Président de la République et au Premier Ministre :

  • D’arrêter le processus interne et législatif du projet de scission des activités hydroélectriques de
    production et d’exploitation d’EDF baptisé HERCULE ;
  • D’engager des discussions avec l’Union Européenne dans le but d’intégrer aux Services d’Intérêts
    Economiques Généraux (SIEG) au sens de l’Union Européenne les activités hydroélectriques et
    les grands ouvrages et équipements de production qui y sont rattachés, comme certains pays
    européens l’ont déjà fait ;
  •  D’associer officiellement aux discussions en cours sur l’avenir des concessions hydroélectriques,
    la Région Auvergne Rhône-Alpes, leader en la matière.En étant attentif aux enjeux de bonne gestion du service public.

Cet article a 1 commentaire

  1. afin d’écrire quelque chose sur l’énergie hydraulique pourquoi avez vous systématiquement besoin de mettre une photo avec une éolienne.
    Ce n’est pas un détail, seulement une attitude récurrente, c’est qui en dit long sur les méthodes de la communication orientée.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
libero. venenatis, suscipit ut elit. facilisis
×
×

Panier

CIDEFE