Politique de la ville

Seine-Saint-Denis : Gilles Poux réagit aux 23 mesures gouvernementales

Le 31 octobre dernier, le Premier Ministre Édouard Philippe a répondu au rapport parlementaire « Cornut-Gentille Kokouendo » du printemps 2018 sur l’indigence de l’État en Seine-Saint-Denis.
Pour le maire de la Courneuve, Gilles Poux,  « le gouvernement s’est enfin résolu à reconnaître ces injustices que nous dénonçons depuis longtemps (plainte à la Halde en 2009, Atlas des Inégalités en 2019…).
C’est un premier succès, même si cela n’évacue pas l’exigence de rester extrêmement vigilant vis-à-vis de ce gouvernement.
En effet, si certaines annonces sont encourageantes, en matière d’habitat indigne, de justice, si des propositions formulées dans notre Atlas des inégalités ont été reprises par le Premier Ministre (dispositifs incitatifs pour les fonctionnaires et les médecins, nécessité de renforcer les effectifs policiers), il n’en demeure pas moins que ces « 23 mesures » ne sont pas à la hauteur des défis. »
Lire le communiqué du maire de la Courneuve 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
venenatis suscipit adipiscing justo id et, efficitur. amet, dolor. porta.
×
×

Panier

CIDEFE