EPCI

Transfert de pouvoirs de police spéciale des maires aux président·e·s d’EPCI : attention aux délais !

En ce début de mandat, il est important que les communes et leur communauté/métropole puissent analyser les conséquences et les enjeux pratiques des transferts de pouvoirs de police spéciale au président d’intercommunalité.

En fonction des compétences détenues par l’intercommunalité, les maires sont appelés à se prononcer sur le transfert des pouvoirs de police en matière d’assainissement, de réglementation de la gestion des déchets ménagers, de stationnement des résidences mobiles des gens du voyage, de circulation et de stationnement sur voirie, d’autorisation de stationnement des taxis et de lutte contre l’habitat indigne.

Pendant la période de six mois qui suit l’élection du président de l’EPCI chaque maire peut s’opposer à la reconduction du transfert ou au transfert automatique de ces pouvoirs…

Lire la suite sur le site de l’AMF

Laisser un commentaire

Fermer le menu
massa libero efficitur. elit. leo venenatis, at consequat.
×
×

Panier

CIDEFE