Territoire

Territorialisation du plan de relance : une étrange vision de la décentralisation

Le Premier ministre l’avait promis la semaine dernière : la circulaire sur la « territorialisation du plan de relance » est parue vendredi 23 octobre. Elle doit répondre aux demandes de « clarification » et de « visibilité » exprimées par les élus. La réponse risque de les décevoir.

Il y a quelques jours, les responsables de plusieurs associations d’élus demandaient au gouvernement davantage de « visibilité » sur la ventilation des 100 milliards d’euros du Plan de relance vers les collectivités territoriales. Les régions, réunies en congrès il y a une semaine, réclamaient, elles aussi, un « mode d’emploi ».
Ce mode d’emploi a été publié vendredi sous la forme d’une circulaire aux préfets signée du Premier ministre Jean Castex. En préambule, il y est indiqué que « la territorialisation du plan de relance est un gage d’efficacité, d’adaptabilité, d’équité et de cohésion. Elle sera l’un des facteurs de sa réussite, en accompagnant les dynamiques territoriales et en rendant possible la consommation rapide des crédits. »
Le Premier ministre demande donc d’abord aux préfets de faire « la promotion » des différentes mesures du Plan de relance auprès des élus locaux en particulier, mais aussi auprès des acteurs économiques. Il les appelle également à « communiquer sur l’incidence du plan de relance dans les territoires » et à « recenser les obstacles de toute nature (…) susceptibles de ralentir le déploiement du Plan »…

Au sommaire :

  • Comités régionaux
  • Tout à la main des préfets
  • Pas de contractualisation pour les communes seules

Lire la suite dans MaireInfo
Télécharger la circulaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
eget dictum elit. suscipit mattis id commodo Phasellus libero. efficitur. ipsum
×
×

Panier

CIDEFE