International

six associations d’élu·e·s interpellent E. Macron sur le financement des projets d’action extérieure des collectivités

Dans un courrier adressé le 12 avril 2019 au président de la République, les représentants de six associations d’élu·e·s interpellent Emmanuel Macron sur le financement des projets d’action internationale et de coopération décentralisée des collectivités territoriales.

Dans le cadre  de la la préparation du projet de loi d’orientation et de programmation sur le développement et la solidarité internationale, les collectivités avaient alerté le gouvernement sur “l’injonction contradictoire” entre la limitation à 1,2% de leurs dépenses de fonctionnement et l’annonce d’un doublement de l’aide aux collectivités à l’horizon 2022.

Elles avaient proposé l’introduction dans la loi d’un paragraphe pour stipuler que les recettes et dépenses dédiées aux projets de coopération ou d’action internationales soient exclues de l’assiette de calcul. Mais alors que la proposition était soutenue par un très large consensus de l’ensemble des acteurs, ce paragraphe a disparu du texte soumis lors de la dernière session du Conseil national pour le développement et la solidarité internationale (CNDSI).

Face à cette « incompréhension », les associations rappellent au président de la République le «soutien résolu » du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Elles lui demandent de « veiller » à ce que ces éléments « puissent figurer dans leur intégrité dans la version finale du projet de loi ».

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
felis adipiscing Donec consequat. facilisis id libero commodo