Selon une enquête, 78% des sondés estiment que ce sont les maires qui comprennent « le mieux » leur préoccupation au quotidien,

Selon un sondage Opinion Way pour l’Union nationale des centres communaux d’action sociale et Public Sénat, sur « les Français, leur maire et les élections municipales de 2020 », les citoyens se sentent largement plus proches de leur maire.

Il est considéré avant tout comme un « gestionnaire » (à 63%). Les sortants semblent plutôt bien vus : 64% des personnes interrogées pensent que leur maire a réalisé du bon travail (11%« excellent », 53% « bon »). 50% des sondés ont d’ailleurs l’intention de réélire le maire sortant, alors que 45% souhaitent voter pour un autre candidat

Quels sont les enjeux de l’élection municipale de mars 2020 ? :  Selon cette étude d’opinion, on trouve parmi les sujets qui compteront le plus, d’abord la fiscalité locale (85%), suivi de la sécurité (82%), de la santé (80%) et de l’environnement (79%), puis de l’emploi (77%). Suivent l’action sociale à 71% et les transports en commun (68%).

Interrogés sur « la gratuité de certains services publics, comme les transports », dans leur commune, les sondés y sont largement favorables, à 80%. Une gratuité qu’ils imaginent mise en place « grâce au soutien de l’Etat » (36%) ou en prélevant dans le budget de « d’autres domaines d’action » (34%), mais seulement à 9% par une hausse des impôts locaux. 82% des personnes issues de communes rurales et 83% pour ceux issus des communes de 2.000 à 19.999 habitants y sont favorables, contre 72% pour les personnes vivant en région parisienne.

Ils feront leur choix d’abord en fonction des programmes des candidats, à 83% (45% répondent « beaucoup » et 38% « assez »). Puis c’est la personnalité des candidats (77%) et leur bilan (77%) qui jouent. L’étiquette politique ne compte que pour 54% des personnes. Des résultats qui confirment que ce sont avant tout les enjeux locaux qui motivent le vote, lors des municipales, et non la situation du pays.

La participation au scrutin de 2014 avait été de 63,6%.  48% des sondés estiment pour le moment qu’ils iront probablement voter en 2020.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
vel, velit, id id lectus leo
×
×

Panier

CIDEFE