Santé

Ségur de la santé : Villes de France propose la création de conseils locaux de santé publique

Villes de France (qui représente des villes de 10 000 à 100 000 habitants) a présenté le 2 juillet dernier sa contribution au Ségur de la santé. Elle consiste en « 12 propositions pour garantir un accès à des soins de qualité dans les territoires :

  • Créer des « Territoires prioritaires de santé », placés au même rang de priorité que les « quartiers prioritaires » de la politique de la ville. Un tel dispositif permettrait une meilleure identification des enjeux transversaux de l’accès aux soins (liés aux questions de cadre de vie, d’attractivité économique, de mobilité, etc.) et devrait ouvrir le droit à de nouveaux financements de l’Etat pour accompagner l’installation des médecins ;
  • Sanctuariser la carte des hôpitaux de proximité en leur garantissant des moyens financiers et en personnel en révisant le modèle de financement des centres hospitaliers et de la permanence des soins ;
  • Mettre fin aux baisses tarifaires et aux économies exigées des hôpitaux publics depuis des années et revoir drastiquement le modèle de tarification à l’activité
  • Augmenter les rémunérations des soignants -y compris les médecins- pour conserver l’attractivité de l’hôpital public ;
  • Élargir le dispositif de reprise de dette à l’ensemble des hôpitaux de proximité ;
  • Réguler l’intérim médical ;
  • Réaffirmer la place et le pouvoir de décision du maire dans les conseils de surveillance des centres hospitaliers en leur donnant un rôle décisionnel et non plus honorifique ;
  • Réinterroger la gouvernance des Agences Régionales de Santé (ARS), accentuer leur lien avec les territoires et les élus locaux et renforcer la transparence dans l’attribution des financements ;
  • Soutenir la création d’un conseil local de santé publique incluant le Maire, le Préfet, le Directeur Général de l’ARS et les professionnels de santé (à l’image du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance)
  • Développer la pratique de mutualisation des praticiens hospitaliers dans les bassins de vie afin d’élargir l’accès aux soins via les CPTS et diffuser les bonnes pratiques en matière de CPTS ;
  • Développer et accompagner tant techniquement que financièrement l’innovation en matière de télé-consultation, télé-médecine pour permettre l’accès à des expertises sur l’ensemble des territoires ; concept qui a fait ses preuves durant la crise sanitaire ;
  • Inciter à l’expérimentation du concept de « responsabilité populationnelle » qui permet, par une étude des besoins en matière de santé d’un territoire, de proposer une offre de services accessibles, continus, globaux et de qualité en misant sur la prévention ;

Retrouvez l’intégralité de leur communiqué.

 

INFO EN PLUS si cette thématique vous intéresse :

Formation du CIDEFE « Impulser une politique locale d’accès aux soins »
Vendredi 10 juillet 2020 de 9h30 à 12h30 (en ligne)
Avec : Carole Lasnami & Michel Limousin
Inscription

Laisser un commentaire

Fermer le menu
diam non consectetur facilisis Lorem at Praesent Sed dolor. vulputate, risus.
×
×

Panier

CIDEFE