Retour en classe après le 11 mai : les élus locaux se posent beaucoup de questions

Les présidents de l’Association des maires de France, de l’Assemblée des départements de France et de Régions de France ont évoqué ce 16 avril lors d’une audition sénatoriale tout ce que peut impliquer pour les collectivités un retour des élèves dans leurs établissements scolaires à partir du 11 mai. Certains maires, à l’instar de celui de Montpellier, disent d’ailleurs s’opposer à ce retour qu’ils jugent « déraisonnable ».

Localtis fait le point sur la question 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Lorem Donec ipsum leo. suscipit tempus
×
×

Panier

CIDEFE