Crise COVIDPolitique de la ville

Rennes : Un devoir d’exemplarité, pour la justice sociale et l’écologie

Dans son édition de septembre 2020, le journal des élu·e·s communistes rennais·es, revient sur l’utilité des collectivités locales mise au jour avec la crise COVID-19 en l’illustrant avec l’exemple rennais :

La crise sanitaire a montré l’importance capitale des collectivités locales dans leurs actions au plus proche des habitants. Déjà saluée pour sa gestion durant la période de confinement, la majorité municipale de Rennes applique maintenant son programme dont l’action se veut organisée et ordonnée, alliant transition écologique et transformation sociale. Il se veut exemplaire, rien de moins.

  • MOBILITÉ – Rennes métropole continue d’investir massivement dans ses transports en commun pour offrir des alternatives à la voiture individuelle par exemple via la mise en service de la ligne B du métro ou par la création des 5 lignes de Trambus au-delà de la rocade. Ces investissements font d’autant plus sens qu’ils sont couplés d’un renforcement de la tarification solidaire. La baisse des coûts d’abonnements (-25%) pour les moins de 26 ans et la gratuité des transports pour les moins de 12 ans seront également appliquées d’ici la fin de l’année.
  • SANTÉ – En parallèle de la modernisation de l’hôpital public, dont les investissements s’élèvent à 585 millions d’euros, Rennes développera les centres de santé dans les quartiers pour renforcer l’accès à une offre de soins de proximité. Pour nos aînés, premières victimes de la crise du virus, des «maisons de retraite à domicile » seront expérimentées en plus du développement des conciergeries de quartiers. Inscrites au programme avant le début de l’épidémie, ces mesures permettront aux personnes âgées qui le souhaitent de vivre plus longtemps à leur domicile et dans de meilleures conditions.
  • ÉCOLOGIE – La lutte contre le réchauffement climatique ne peut plus attendre et l’un des outils privilégiés est l’augmentation de la place de la nature en ville. Afin d’améliorer la qualité de l’air et multiplier les îlots de fraicheur sur le territoire rennais, 30 000 arbres seront plantés dans la ville durant le mandat et les espaces végétalisés se multiplieront dans les zones encore trop minérales. Parallèlement, la ville deviendra un territoire «Zéro pesticide de synthèse» pour continuer d’améliorer la qualité de l’air que nous y respirons et préserver la biodiversité.
  • SOLIDARITÉ – La pandémie a mis en lumière les inégalités déjà flagrantes qui traversent notre société. Renforcer les actions de solidarité auprès des plus fragiles est primordial et c’est le sens du « Programme de sortie de la pauvreté » qui verra le jour durant ce mandat, à destination première des enfants et des familles monoparentales. Ce plan sera en outre complété par un renforcement des gratuités sociales et des tarifications solidaires (STAR, eau, cantine et ateliers périscolaires, bibliothèques,…) en plus d’une délivrance automatique de la carte Sortir ! à celles et ceux qui y sont éligibles. Sur ces mêmes enjeux de solidarité, un centre d’hébergement d’urgence de 100 places ouvrira ses portes pour pour proposer un toit au maximum de personnes qui n’en ont pas et prioritairement aux familles avec enfants.

Lire le journal « Piment Rouge » dans son intégralité

Laisser un commentaire

Fermer le menu
dolor. elit. Curabitur mattis luctus facilisis leo Donec vulputate, commodo ut justo
×
×

Panier

CIDEFE