Politique de la ville

Rapport 2019 : Bien vivre dans les quartiers prioritaires

Après un report en raison de la crise COVID, l’Observatoire de la politique de la ville a publié son rapport annuel 2019.

Au sommaire de ce rapport :

  • Moins d’un habitant des quartiers prioritaires sur quatre juge son quartier « tout à fait » agréable à vivre : les quartiers prioritaires pâtissent d’une mauvaise image et sont plus souvent soumis à la délinquance, au bruit et aux dégradations ;
  • L’accessibilité à pied aux équipements dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : une bonne couverture mais une offre souvent limitée et variable selon le type de quartiers ;
  • Les freins d’accès à la mobilité des habitants des quartiers prioritaires de l’agglomération toulousaine ;
  • Les relations entre la population et les forces de police : un état des travaux en France ;
  • Les résidents des quartiers prioritaires sont plus fréquemment victimes de discriminations ;
  • Les conditions d’emploi et de travail en quartiers prioritaires : des emplois moins qualifiés, des horaires moins atypiques ;
  • Quelles sorties du revenu de solidarité active pour les allocataires des quartiers prioritaires en Loire-Atlantique ?
  • La santé des habitants en quartier prioritaire de la politique de la ville : une moins bonne perception de l’état de santé et une plus forte prévalence du surpoids et de certaines pathologies.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ipsum libero diam felis Curabitur ante. et, risus. accumsan tristique commodo sit
×
×

Panier

CIDEFE