Logement

Quatre millions de mal-logés : qu’est-ce que cela veut dire, concrètement ?

Quatre millions de personnes – soit 6 % de la population – sont mal logées en France, selon le rapport 2021de la Fondation Abbé Pierre. Du sans domicile fixe au jeune contraint de revenir vivre chez ses parents, en passant par le couple qui vit avec son enfant dans un studio, ces chiffres rassemblent des populations logées de manières très différentes. Pour essayer de mieux comprendre cette réalité, nous avons détaillé trois formes principales de mal-logement : l’habitat inconfortable, le manque d’espace et l’absence de logement à soi.

La première forme de mal-logement est le manque de confort : 2,4 millions de personnes sont concernées. D’abord, les 91 000 personnes qui vivent dans des habitats de fortune (cabane, camping, etc.). S’y ajoutent 208 000 gens du voyage qui ne disposent pas d’aire aménagée, vivant très souvent dans des conditions particulièrement dures. À ces très mal logés, il faut additionner les 2,1 millions de personnes vivant dans un logement inconfortable…

Lire la suite sur le site du Centre d’Observation de la Société

Laisser un commentaire

Fermer le menu
quis venenatis id accumsan Praesent vel, nunc
×
×

Panier

CIDEFE