Environnement

Qualité de l’air à l’intérieur des écoles : un impact sanitaire certain pour les Français

Une semaine après la rentrée scolaire,VEOLIA dévoile une enquête sur la qualité de l’air intérieur dans les écoles, réalisée par ELABE.

Parmi les principaux enseignements à retenir :

  • Les Français sont majoritairement conscients de l’impact sanitaire de la qualité de l’air ambiant (88%) et de la qualité de l’air intérieur (83%).
  • A l’intérieur des écoles, les effets de la qualité de l’air sur la santé des enfants sont établis (86% des Français font ce lien), l’impact sur leurs capacités cognitives est fortement présumé (71%).
  • 59% des parents s’inquiètent de la qualité de l’air que leurs enfants respirent à l’intérieur des établissements scolaire. L’inquiétude est plus forte encore parmi les parents de jeunes enfants.
  • Cette inquiétude est nourrie par le manque d’information, et la difficulté à évaluer la qualité de l’air que respirent leurs enfants à l’intérieur de l’école.

1 français sur 2 ne sait pas que les sources possibles de la pollution de l’air intérieur résident dans les produits de nettoyage, les peintures, les revêtements des murs et des sols. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle que l’air intérieur peut être jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur, et que la pollution de l’air est le 4ème plus gros facteur de risque de mortalité dans le monde.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ipsum ultricies suscipit vulputate, risus Donec luctus Nullam accumsan sed
×
×

Panier

CIDEFE