« Pour une réelle revalorisation salariale des personnels soignants » – Par Christine Prunaud (CRCE)

Madame Christine PRUNAUD, Sénatrice des Côtes d’Armor interroge le Ministre de la santé sur les mesures prises pendant et après la crise sanitaire pour valoriser nos personnels soignants.

Des primes exceptionnelles au personnel hospitalier ? Ces primes sont loin de répondre à l’une des revendications centrale pour laquelle le personnel hospitalier s’est battu pendant plus d’un an : une revalorisation nette de l’ensemble des salaires. À cette revendication légitime, s’ajoute la demande urgente d’allouer un budget suffisant et supérieur dans le cadre du plan d’urgence économique, puis une nécessité d’augmenter le nombres de lits et de structures, et enfin de recruter massivement du personnel.

L’implication professionnelle et le dévouement pour l’hôpital public de nos soignants sont remarquables. Mais leurs conditions de travail sont précaires et leurs cris d’alerte est justifié. Depuis des années, ils cumulent les heures supplémentaires, aujourd’hui dans les régions les moins sinistrées, les soignants sont dans l’obligation de récupérer ces heures chez eux, et ce, tout en étant d’astreinte pour intervenir rapidement en cas de besoin. Est-ce là une reconnaissance de leur épuisement et de leur implication les mois passés ? Aussi, dans les régions les plus sinistrées, les carences de moyen de protection pour le personnel soignant conduisent à des situations traumatisantes de contaminations des personnels et de leurs familles.

Pour ces raisons, elle lui demande quelles mesures concrètes, plus justes et valorisantes que de simples primes, il entend prendre pour qu’à l’avenir nos soignants se sentent moins méprisés et et enfin valorisés.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
tristique leo felis dolor. id, amet, risus. luctus fringilla
×
×

Panier

CIDEFE