Services publics

Pour une majorité de Français « Il faudrait que le service public local soit renforcé en zone rurale pour mieux équilibrer la vie des territoires »

Les Français sont-ils satisfaits de leurs services publics locaux ? Selon eux, quels axes d’action les collectivités locales devraient-elles privilégier ? Ipsos et l’Association des Administrateurs Territoriaux de France ont mené l’enquête.

Avec respectivement 81% et 88% d’opinions favorables, une large majorité du grand public et des fonctionnaires territoriaux font nettement plus confiance aux collectivités locales qu’à l’État pour organiser les services publics là où ils habitent. 78% du grand public et 84% des fonctionnaires territoriaux estiment que les prestations et services fournis aux administrés sont de qualité.

Malgré ce portrait plutôt positif, 43% du grand public et 50% des fonctionnaires territoriaux jugent que la qualité a tendance à ce détériorer.

Une majorité de Français estiment que les collectivités territoriales doivent exercer davantage de responsabilités dans les domaines  des transports, le logement, l’environnement et la transition écologique, les politiques en faveur de l’emploi, la santé, l’éducation.

Les réformes attendues par les français :
– Il faudrait que le service public local soit renforcé en zone rurale pour mieux équilibrer la vie des territoires
– Il faudrait organiser, de manière obligatoire pour quelques années, l’installation des nouveaux médecins dans les zones à faible densité médicale
– Il faudrait renforcer le contrôle des politiques publiques par des audits citoyens
– Les régions devraient avoir la possibilité d’adapter à leur contexte local certaines réglementations décidées à l’échelle nationale
– On modifie trop souvent l’organisation institutionnelle et territoriale du territoire
– Aujourd’hui, il y a trop de doublons entre les services de l’Etat et ceux des collectivités locales
– Si les collectivités locales doivent faire des économies, c’est avant tout aux élus locaux plutôt qu’à l’Etat de décider quelles économies il faut faire
– Il faudrait renforcer l’accessibilité aux services publics en prévoyant l’ouverture de services ou d’équipements plus tard le soir, et le week-end
– Aujourd’hui, les impôts locaux sont mieux calculés et sont plus justes que les impôts nationaux
– Aujourd’hui les politiques publiques menées par les collectivités locales sont bien connues des administrés et suffisamment transparentes

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
sit lectus tempus elit. Lorem commodo eleifend ut risus
×
×

Panier

CIDEFE