Personnes âgées

Pour des territoires engagés dans des politiques favorables au vieillissement : Rapport du CGET

Si la France rurale connaît le taux de vieillissement le plus élevé, c’est dans les couronnes périurbaines, les Antilles et sur les littoraux que la croissance du nombre de personnes âgées est et sera la plus forte et la plus rapide. Le vieillissement de la population constitue ainsi un enjeu prospectif pour tous les territoires. Il interroge de nombreux pans de l’action publique (santé, mobilité, habitat, lien social, etc.) donc de nombreux acteurs, autant publics (État et différents niveaux de collectivités) que privés (entreprises, mutuelles et organismes de retraite, associations, etc.). De fait, la complexité est forte pour les territoires souhaitant s’emparer du sujet de façon transversale.

Face à ce constat, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) publie un ouvrage qui analyse les idées reçues :

– Un phénomène réel pour les quartiers prioritaires et les territoires périurbains
–  Une population âgée diverse aux apports souvent minorés
–  Un enjeu transversal et territorial
–  La Fabrique prospective sur l’adaptation au vieillissement dans les territoires périurbains et les quartiers prioritaires de la politique de la ville

Laisser un commentaire

Fermer le menu
risus amet, libero. felis ante. odio Lorem luctus leo. id ut
×
×

Panier

CIDEFE