Transport

« Petites lignes » : les fermetures doivent cesser, d’autres solutions existent !

« Depuis plus de 50 ans, de nombreuses « petites lignes » ont été supprimées au détriment des transports du quotidien de ceux qui les utilisaient, sans pour autant rétablir la santé financière du rail. Avant de les supprimer, il faut s’interroger sur la faiblesse de leur fréquentation, » affirme la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT) dans un communiqué.

« L’effort actuel de rénovation des voies ferrées ne porte que sur le réseau principal : les petites lignes transversales et régionales voyageurs ne sont plus entretenues, les trains sont ralentis sur 5 000 km, 2 000 km de lignes capillaires fret sont menacés de disparition à court terme. »

Pour la FNAUT : 

– Les voyageurs ont besoin des petites lignes
– Les territoires ont besoin des petites lignes
– Réduire le coût des petites lignes est possible
– Le financement du maintien des petites lignes est possible

Laisser un commentaire

Fermer le menu
vel, Phasellus accumsan ut Sed Aenean
×
×

Panier

CIDEFE