Agriculture

Nouvelle PAC : place aux négociations Conseil – Parlement – Commission

Dans la douleur, après de longues et âpres négociations, le Conseil des ministres de l’UE et le Parlement européen ont finalement pu arrêter la semaine passée – chacun de leur côté – leur propre position sur la nouvelle politique agricole commune. Si l’essentiel a été adopté dans les deux cas, les points de divergences restent nombreux. Rapprocher ces deux versions, et celle de la Commission, ne sera pas plus aisé.

Lentement, la nouvelle politique agricole commune – composée de trois textes relatifs aux plans stratégiques (les aides des deux piliers), au règlement horizontal (financement, gestion et contrôle de la PAC) et à l’organisation commune du marché des produits agricoles proposés par la Commission européenne en 2018 et qui ne s’appliquera pas avant 2023 – prend forme. Deux étapes supplémentaires viennent d’être franchies la semaine dernière : la première au terme de négociations marathons, dans la nuit du 20 au 21 octobre, avec l’adoption, après deux ans et demi de discussions, d’une position commune par les ministres de l’Agriculture des Vingt-Sept ; la seconde le 23 octobre, avec l’adoption par le Parlement européen de sa propre position sur ces textes, après quatre jours de vote. Compte tenu des oppositions tant au sein du Conseil que du Parlement, ces compromis ont été salués. Reste désormais à concilier ces deux positions, sans oublier la Commission, ce qui sera tout sauf aisé…

Lire la suite sur Localtis

Laisser un commentaire

Fermer le menu
justo velit, vel, amet, Praesent ultricies id felis lectus venenatis sem,
×
×

Panier

CIDEFE