L’enjeu de cet avis est de mettre en lumière sa modernité notamment au regard des débats sur la participation citoyenne aux décisions publiques.
Il propose vingt préconisations concrètes pour restaurer et valoriser ses démarches, permettre aux multiples actrices et acteurs de sortir de l’invisibilité.
Elles s’articulent autour de cinq grands axes :
– investir dans les politiques publiques d’éducation populaire pour contribuer à réconcilier la société ;
– développer le lien social pour conforter la citoyenneté ;
– sécuriser le modèle économique ;
– former les différents acteurs et reconnaître leurs compétences ;
– favoriser l’engagement et renouveler la gouvernance.