Environnement

Nette amélioration de la qualité de l’air dans les grandes villes françaises pendant le confinement

Le confinement a entraîné une forte réduction de la pollution de l’air en France, notamment du dioxyde d’azote, mais moindre pour les particules fines, a indiqué ce 18 mai l’Ineris (Institut français de l’environnement industriel et des risques).

Localtis fait le point sur le sujet 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
felis justo non Curabitur risus. facilisis vel, libero
×
×

Panier

CIDEFE